Justin Bieber échappe à la condamnation après l’agression d’un chauffeur de limousine en 2013

Justin Bieber a échappé à la justice. Alors qu’il comparaissait devant le Tribunal de Toronto en début de semaine, le chanteur a appris, par l’intermédiaire de ses avocats, que toutes les poursuites à son encontre avaient été retirées par le procureur. Comme l’a indique son avocat Brian Greenspan à la presse, il semblerait que pour le tribunal, il « n’y avait pas d’évidence de culpabilité ».

Quels sont les faits à l’origine de ce procès qui n’a pas eu lieu ? Le 29 décembre 2013, Justin Bieber avait assisté à une soirée de l’équipe de hockey de Toronto dans une boite de nuit de la ville. Vers 3h, lui et ses amis quittent le club, et une limousine avait pris en charge le groupe pour les ramener à leur hôtel. C’est dans le véhicule qu’une altercation avait eu lieu entre le chanteur canadien et le chauffeur, ce dernier ayant été « frappé derrière la tête à plusieurs reprises », comme l’avait indiqué une source policière à l’époque.

Les ennuis judiciaires ne sont pas finis pour Justin Bieber

Le jeune homme avait été convoqué par la police de Toronto pour être entendu dans cette affaire à la fin du mois de janvier 2014, quelques jours après avoir été interpellé en Floride pour avoir fait un rodéo sauvage au volant de sa voiture de course. Il avait plaidé coupable à Miami dans cette dernière affaire il y a quelques semaines, et s’est engagé à suivre des cours de maîtrise de soi, évitant ainsi une peine plus sévère.

 © NRJ.be

Justin Bieber a échappé à la condamnation lundi devant le Tribunal de Toronto (Canada)

Justin Bieber n’est pas au bout de ses tracas judiciaires au Canada puisqu’il comparaitra le 29 septembre prochain devant un Tribunal de la province de l’Ontario, pour se voir signifier une nouvelle accusation de conduite dangereuse et d’agression sur un tiers. En effet, à la fin du mois d’août, Justin Bieber, au volant d’un quad et accompagné de sa petite amie Selena Gomez, avait eu un accrochage avec un autre véhicule, et les deux conducteurs s’étaient bagarrés.

Partager >>