Montessori : tout savoir sur la méthode montessori

La méthode Montessori est une méthode d’éducation créée au début du 20e siècle par Maria Montessori. Aujourd’hui, les pratiques Montessori sont devenues très tendance et tout le monde en parle. Les fabricants de jouets inventent chaque jour de nouvelles activités et les magazines dédiés à la parentalité et à l’éducation proposent de nombreux conseils sur le sujet.

Pour les jeunes parents, ce n’est pas toujours évident de comprendre et d’appliquer cette méthode. Dans notre dossier nous allons vous expliquer en détails les principes de cette méthode révolutionnaire.

  • En quoi consiste la pédagogie Montessori et les activités Montessori ?
  • Comment apprendre à votre enfant en suivant les méthodes de Maria Montessori ?
  • Quels sont les outils nécessaires ?

On vous dit ce tout ce qu’il faut savoir sur la méthode Montessori.

Sommaire :
Définition de la méthode Montessori
La méthode Montessori : comprendre les principes

Education Montessori : à la maison et à l’école

Activité et matériel Montessori : ce qu’il faut savoir

Ecole Montessori : des établissements adaptés

La formation Montessori : devenir éducateur

Définition de la méthode Montessori

Qu’est-ce que la méthode Montessori ? Il s’agit d’une méthode d’éducation reposant sur la découverte sensorielle du monde par l’enfant. Le concept de la méthode Montessori est vraiment révolutionnaire. En effet, Maria Montessori disait à juste titre qu’un enfant est en quelques sorte une “source qui jaillit”.

Marie Montessori

Le but n’est donc pas d’assommer votre enfant avec des informations mais plutôt de le laisser explorer à sa guise le monde qui l’entoure. Voilà pour la définition de la méthode Montessori. Une fois que vous avez compris cela, il ne vous reste plus qu’à mettre un matériel adapté à disposition de votre enfant afin qu’il puisse découvrir et s’épanouir. Nous allons voir plus en détail dans la suite de notre article comment éveiller votre enfant sans le brusquer, en étant à l’écoute de ses besoins. Apprenez à offrir un environnement stimulant à votre enfant afin qu’il se développe comme une belle plante ! Les tuteurs pour le faire pousser droit ne sont pas nécessaires et c’est ce que prouve la méthode Montessori. Votre enfant a des ressources inattendues et surprenantes !

La méthode Montessori : comprendre les principes

La méthode Montessori repose sur un certain nombre de principes que nous allons vous détailler dans cette partie. Nous vous conseillons vivement de vous documenter avec des livres Montessori pour approfondir vos connaissances sur le sujet. En résumé, la méthode Montessori consiste à laisser votre enfant, parfois en groupe mais généralement seul, jouer et découvrir le monde avec un matériel adapté. L’acquisition des savoirs se fait par l’expérience grâce à un environnement qui favorise la réussite, sans pour autant brider sa liberté. Respectez le rythme de votre enfant et vous serez surpris de ses capacités !

La méthode montessori

Liberté

La liberté est primordiale dans la méthode Montessori. En d’autres termes : laissez votre enfant faire ce qu’il veut. Bien évidemment, il n’est pas question de l’autoriser à faire des bêtises ! Cette liberté doit s’exercer dans la découverte du monde. L’enfant apprend à son rythme. Il peut ainsi choisir lui-même ses activités et les pratiquer aussi longtemps qu’il le veut. Voici un exemple concret : un enfant peut passer des heures à remplir et vider un récipient avec des billes ou des balles. Ne le forcez surtout pas à faire autre chose s’il n’en a pas envie.

Autodiscipline

L’autodiscipline fonctionne avec la liberté de jeu. Vous serez étonné par la capacité de votre enfant à s’autodiscipliner. Le but n’est pas tant d’avoir “bon” que de trouver et comprendre ses erreurs. Votre enfant finira par trouver lui-même comment rentrer la pièce en bois ronde dans son emplacement ! Ayez confiance en ses capacités de jugement et encourager ses progrès. C’est dans ces conditions que vos enfants pourra se perfectionner.

Environnement

Selon l’approche Montessori, il est préférable d’agir sur l’environnement de l’enfant plutôt que sur l’enfant lui-même. En d’autres termes, il faut montrer l’exemple ! Donner des ordres à un enfant peut être contre productif, tout comme pour les adultes d’ailleurs. Il vaut mieux montrer le chemin et accompagner l’enfant. Mais ce n’est pas tout. Ce principe d’action en périphérie ne se limite pas à cela. Il est aussi important d’offrir à l’enfant des outils adaptés. Par exemple, vous pouvez mettre à sa disposition des bacs pour ranger ses jouets ou bien une place pour ses chaussons dans le meuble à chaussures familial.

Rythme

Le rythme est très important dans la pédagogie Montessori. Nous l’avons dit précédemment, chaque enfant va à son propre rythme. Ne vous inquiétez pas si votre enfant va plus lentement, oubliez les normes et la pression sociale ! Vous devez respecter le rythme de votre enfant. Votre bambin a empilé ses cubes moins bien que son petit camarade ? Cela n’a aucune importance. L’important c’est que votre enfant soit concentré sur l’exercice. De plus, il faut savoir que le rythme peut varier selon le jour ou le moment de la journée, l’activité en cours ou même le développement personnel de votre enfant. Ne comparez jamais votre enfant aux autres et encouragez chacun de ses progrès.

Expérience

La méthode éducative de Maria Montessori repose principalement sur l’expérience. On n’apprend que par soi-même. C’est pour cela que selon la méthode Montessori on ne peut pas transmettre les concepts car ils sont trop abstraits. La solution est donc de laisser l’enfant les découvrir par lui-même, notamment grâce à un matériel adapté. Prenons l’exemple des nombres. Pour comprendre le concept de quantité et d’unité, l’enfant peut jouer avec des perles, des billes ou autres petits objets, il peut toucher, compter, rassembler, comparer, afin d’assimiler le concept. Et cela s’applique pour tous les concepts existants.

Education Montessori : à la maison et à l’école

Vous l’avez compris, le bien-être et le développement de l’enfant est au centre des préoccupations de la méthode Montessori. Nous allons vous donner quelques conseils pour appliquer cette méthode d’apprentissage, que ce soit à la maison ou à l’école. Rappelons-le, chaque enfant grandit à son rythme, c’est d’ailleurs pour cette raison que les jouets Montessori ne sont pas classés par âge (nous y reviendrons dans la suite de l’article).

éducation montessorienne

Comment pratiquer la méthode Montessori ?

Pour mettre en place une activité Montessori, il faut suivre certaines règles très simples. Tout d’abord, l’environnement est très important. L’endroit doit être calme. Nous vous conseillons d’installer une zone de jeu comme par exemple un tapis ou une table à hauteur d’enfant. Au moment de présenter l’activité, procédez par gestes lents. Inutile de parler, parfois quelques mots suffisent. Prenez le temps nécessaire pour que l’enfant comprenne bien l’activité. Vous devez vous adapter à votre enfant, et non l’inverse. L’enseignement Montessori repose sur la liberté : une fois que l’enfant a bien assimilé les consignes et le matériel, il peut y jouer aussi longtemps qu’il le souhaite.

Lorsque l’on décide de pratiquer l’éducation Montessori, il faut parfois adapter son comportement. Beaucoup de parents ont tendance à trop solliciter leur enfant. Or, la méthode Montessori envisage une autre approche pour apprendre autrement : observez votre enfant mais n’intervenez que s’il vous sollicite. Sinon, ne le dérangez pas pendant son activité.

Pendant ou après l’activité, en particulier s’il s’agit d’une activité salissante, laissez une éponge ou une balayette à disposition. Ainsi, votre enfant pourra nettoyer lui-même. Aidez-le si nécessaire. Bien évidemment, un peu d’eau ou de sable renversé n’est pas une erreur ou une bêtise. Ce genre de petits accidents fait tout simplement partie de l’entraînement.

Quel est le rôle du parent dans l’approche Montessori ?

Éduquer un enfant avec une approche Montessori est bénéfique à la fois pour l’enfant et les parents. La relation est apaisée, calme et épanouie. De plus, cette méthode favorise les échanges et l’interaction tout en laissant une grande liberté à l’enfant afin qu’il acquière de l’autonomie.

Le parent (ou l’éducateur) doit toujours être extrêmement bienveillant avec l’enfant. Il faut savoir guider et accompagner sans forcer ou diriger. Attention, il n’est pas non plus question de laisser l’enfant faire tout ce qu’il veut ! Il doit apprendre à respecter les règles élémentaires de sécurité. Il est donc important de constituer un environnement bienveillant et propice à l’apprentissage. Dans la chambre ou la salle de classe, mettez à disposition de l’enfant des hochets, des balles, des mobiles, des paniers, des récipients, des perles, etc.

Les tâches journalières comme par exemple se coiffer, se laver ou s’habiller mais aussi laver la vaisselle, ranger le linge ou préparer un gâteau sont au centre de l’éducation d’un enfant. Vous serez étonné des progrès que fera votre enfant en adoptant la méthode Montessori ! N’hésitez pas à lui montrer comment faire toutes ces tâches et à transformer les habituelles corvées en moment de jeu et de partage. Rappelez-vous que c’est en observant que votre enfant apprend.

Activité et matériel Montessori : ce qu’il faut savoir

La méthode Montessori repose en grande partie sur le principe d’une découverte illimitée du monde par les sens. L’enfant doit apprendre de façon autonome, à son rythme et avec un maximum de liberté. Que ce soit à l’école ou à la maison, l’enfant choisit ses activités et la durée du jeu. Maria Montessori a inventé et créé du “matériel” adapté à sa méthode. Aujourd’hui, on peut trouver facilement du matériel dans les magasins de jouets ou le rayon Montessori de certaines enseignes dédiées à la découverte.

matériel montessori

Matériel Montessori : comment choisir ?

Il faut savoir que le matériel pédagogique de la méthode Montessori peut s’acheter ou bien de fabriquer. Il est donc tout à fait possible de faire vous-même les jouets Montessori de votre enfant. Ces jeux éducatifs reposent sur la stimulation des 5 sens de l’enfant : le toucher, la vue, l’odorat, le goût et l’ouïe. Cela signifie que ces jouets ludiques ont des textures, des formes, des couleurs, des odeurs et même des bruits variés.

L’apprentissage se fait par l’expérience. Comme le dit si bien Maria Montessori elle-même : “l’abstraction ne se transmet pas”. L’équipement mis à disposition de votre enfant est donc conçu dans le but de lui faire comprendre des concepts abstraits. Pour les tout-petits, de nombreux jouets d’éveil existent. Il y a également un grand choix de jeux pour les plus grands. Bien évidemment, tous ces objets sont conformes aux préceptes de la méthode et au programme enseigné à l’école : langage, mathématiques, musique, écriture, etc. Certains modèles sont élaborés pour l’apprentissage de la vie pratique : une simple boîte à fermer et à refermer peut aider votre enfant à s’habiller seul !

Voici quelques exemples de jouets Montessori : des mobiles, des cloches musicales colorées, une carte du monde en puzzle, des boîtes à odeurs, des cubes et autres jouets en bois à empiler ou à emboîter, des coussins et des balles en tissus, des jetons de couleurs, des lettres rugueuses, des anneaux, une horloge, une boîte de laçage, etc.
Les jouets Montessori sont généralement conçus avec des matériaux nobles comme le bois ou le tissu. Non seulement ce sont des outils d’apprentissage mais en plus ce sont de beaux objets, ce qui est également très important.

Activités Montessori : comment faire ?

Les activités Montessori sont basées à la fois sur l’imitation et la découverte. Pour chaque activité, expliquez en quelques mots et gestes simples ce qu’il faut faire mais sans forcer l’enfant. Vous pouvez par exemple lui montrer les différentes possibilités et le laisser choisir ce qui lui convient.

L’avantage de la méthode Montessori c’est que vous n’avez pas besoin d’acheter des jeux coûteux car vous avez tout ce qu’il faut à la maison pour apprendre à votre enfant. Il faut être imaginatif et voir le potentiel de chaque objet. Tout est prétexte au jeu et à la découverte, à condition de regarder les choses sous un angle différent. Les activités manuelles sont au centre de l’approche Montessori. Que ce soit le sensoriel, les mathématiques ou le langage, tout peut passer par la manipulation et le jeu.

Voici quelques exemples d’atelier Montessori que vous pouvez facilement mettre en place à la maison (ou en classe) :

  • transvaser un contenu (liquide ou solide) d’un récipient à un autre
  • créer des formes avec d’autres formes
  • trier, classer, séparer ou rassembler des petits objets

Il existe des centaines de jeux et d’activités, vous trouverez facilement des exemples dans les livres ou les sites spécialisés. Ce qu’il faut bien comprendre c’est que votre enfant découvre le monde par ses cinq sens. Profitez d’une balade en forêt pour ramasser des feuilles pour faire un tableau par exemple ! Les objets du quotidien sont aussi très utiles. Il suffit de deux bassines et d’un peu de savon pour créer un jeu d’imitation de lessive, ou d’une boîte à compartiments et des boutons de couture pour comprendre les couleurs. Une autre idée : glissez de petits objets dans un sac et laissez l’enfant deviner de quoi il s’agit uniquement avec le toucher. Vous l’avez compris, les ateliers Montessori c’est tous les jours, à longueur de journée !

Ecole Montessori : des établissements adaptés

Ce n’est pas encore très répandu en France, mais il existe de nombreuses écoles Montessori dans le monde. Il est tout à fait possible d’éduquer et apprendre autrement à nos enfants. Dans ces écoles Montessori, l’apprentissage répond aux principes de la méthode que nous avons expliquée précédemment.

école montessori

L’école montessoriennes : pour les enfants de 3 à 12 ans

La pédagogie Montessori s’applique aux jeunes enfants, c’est pourquoi il existe principalement des écoles primaires qui regroupent la maternelle et l’école élémentaire, même s’il existe aussi des collèges et des lycées. Les éducateurs et professeurs sont bien évidemment formés à la méthode Montessori. Que ce soit pour l’enseignement ou l’apprentissage, l’école alternative Montessori est très différente de l’école publique et de plus en plus de parents y inscrivent leur progéniture.

L’école Montessori est divisée en 3 classes : les 3-6 ans (appelée “Maison des enfants”, équivalent de la maternelle), les 6-9 ans et les 9-11 ans. A noter que dans certains établissement, les deux classes 6-9 ans et 9-11 ans sont regroupées en une seule classe pour les enfants de 6 à 11 ans. Contrairement aux autres écoles, le passage d’une classe à l’autre est plutôt souple. Votre enfant peut même changer de classe en cours d’année ! L’important, bien évidemment, est de suivre le rythme de l’enfant. Si votre enfant peut passer dans la classe supérieure, l’école pourra le permettre afin de ne pas freiner son développement. A l’inverse, on ne forcera jamais un enfant à changer de classe s’il n’est pas prêt. Vous le savez, dans la méthode Montessori, le respect du rythme de l’enfant est primordial.

Liste des écoles à Paris:

Une organisation et un programme adapté

En France, les écoles montessoriennes sont bilingues dès la maternelle. Ce qui veut dire que les enfants se familiarisent avec une autre langue (généralement l’anglais) dès l’âge de 3 ans, ce qui est particulièrement enrichissant. Le fonctionnement dépend des établissements. Dans certains cas, la classe est gérée dans les deux langues par un binôme d’éducateurs, dans d’autres cas la journée est divisée en deux demi-journées pour une immersion totale : 3h de français, puis 3h d’anglais par exemple.

Le programme d’une école Montessori n’est pas très éloigné du programme d’une école classique. Votre enfant pourra apprendre notamment les mathématiques, les sciences, l’histoire et la géographie, l’art et la musique. Il y a cependant des différences. Dans une école montessorienne, il y a aussi des cours comme “vie pratique”,”sensoriel” et “langage”. Il faut savoir qu’en France, les écoles Montessori ne sont pas encore complètement acceptées par l’Education Nationale. Cependant, les écoles Montessori affirment couvrir le programme conçu et diffusé par l’Education Nationale.

Conformément aux préceptes de la méthode, les enfants sont libres de choisir leurs activités mais aussi la durée du jeu ou de l’entraînement. Rappelez-vous : l’autodiscipline et l’apprentissage par l’expérience sont essentiels ! Le rôle de l’éducateur est primordial : il doit accompagner les enfants, les guider sans jamais les forcer et les inciter à s’intéresser à tous les domaines. C’est à lui de développer l’esprit de découverte des enfants de sa classe.

La question de l’adaptation

Le mieux est d’inscrire votre enfant dans une école Montessori dès 3 ans. Ainsi, il pourra bénéficier de cette méthode dès son plus jeune âge. Mais que faire si vous découvrez cette méthode tardivement (par exemple en lisant notre article) et que vous souhaitez inscrire votre enfant à 5 ans, 7 ans ou 9 ans ? Rassurez-vous, c’est possible. Cependant, vous devez savoir qu’il faudra un temps d’adaptation. Nous l’avons vu dans cette partie, les méthodes d’apprentissage et d’enseignement sont très différentes de l’école classique. Un enfant qui a commencé sa scolarité dans une école publique peut avoir des difficultés à s’adapter au rythme de l’école Maria Montessori et en particulier aux principes de liberté et d’autodiscipline. A l’inverse, un enfant Montessori peut avoir du mal à s’adapter au rythme de l’école publique.

Attention, si vous voulez inscrire votre enfant dans une école privée Montessori, sachez que les listes d’attente sont longues. Nous vous recommandons de vous y prendre à l’avance !

La formation Montessori : devenir éducateur

La méthode Montessori vous intéresse ? Vous souhaitez vous former ou vous spécialiser dans ce domaine ? Sachez qu’il est tout à fait possible de devenir éducateur Montessori pour enfants de 0 à 3 ans en suivant une formation. En France, plusieurs écoles existent. Certaines sont reconnues par la prestigieuse Association Montessori Internationale (AMI), comme l’Institut Supérieur Maria Montessori (ISMM). Cependant, il existe d’autres écoles et centres de formation pour se former à la méthode.

Dans une formation Montessori, agréée ou non, vous allez apprendre à comprendre et assimiler les besoins physiques, psychologiques mais aussi intellectuels et sociaux de l’enfant de la naissance à 3 ans. L’obstétrique, la nutrition et l’hygiène sont également abordées de façon approfondie. Grâce à la formation, vous pourrez apprendre les principes de la méthode et comment les appliquer. Si vous êtes un professionnel de la petite enfance, c’est un bon moyen de vous spécialiser ou de diversifier votre approche éducative, et éventuellement vous préparer pour un poste dans une école Montessori.

Les cursus sont généralement courts (environ 500 heures) et sont accessibles toute l’année. Il est tout à fait possible de bénéficier d’une aide au financement, car ces écoles coûtent chères.

Les formations professionnelles agréées

L’ISMM propose plusieurs types de formation et prépare à deux diplômes :

  • le certificat international d’assistant pour enfants de 0 à 3 ans
  • le diplôme Montessori International (Assistant to Infancy)

La formation Montessori dispensée par l’ISMM est accessible aux personnes titulaires d’un Bac +3 et ayant déjà une solide expérience professionnelle. Bien évidemment, l’accès à la formation professionnelle est soumis à un dossier de candidature (dossier d’inscription et entretien). Vous avez ensuite le choix entre des cours académiques ou des cours d’été. Pour l’année 2016-2017, les frais d’inscription s’élèvent à 670€ et les frais de formation à 8 500€ (11 530€ en cas de prise en charge institutionnelle).

Sachez que vous pouvez aussi devenir assistant éducateur grâce à l’ISMM. La formation dure moins longtemps et vous permet de vous familiariser avec la méthode Montessori : la philosophie de Maria Montessori, la théorie et la pratique avec des outils adaptés. Si vous suivez ces cours, vous n’aurez pas de diplôme mais une qualification qui vous permet d’accueillir les enfants de 0 à 3 ans.

Les formations non agréées

Il est également possible de se former à la méthode Montessori dans des écoles ou des centres de formation non agréés. Cela signifie que vous n’aurez pas de diplôme ou de certificat. Cependant, ces formations sont une alternative intéressante si vous souhaitez apprendre la méthode et l’appliquer dans votre classe.

Nous vous conseillons par exemple la Sherwood Formation (Loire-Atlantique), la formation Montessori Angers (Maine-et-Loire). Sachez aussi qu’il est possible de faire une formation à distance (avec par exemple l’Académie Tout Montessori) ou bien de suivre une formation courte auprès de certaines associations. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des associations ou établissements spécialisés pour connaître les types de formations proposées et les modalités d’inscription.

Partager >>