La popularité du FN : question de statistiques

Depuis quelques mois, les sondages concernant le Front National et une éventuelle élection ne manquent pas. Cependant, ce samedi, de nouveaux chiffres sont tombés, et ils pourraient laisser apercevoir une opinion relativement peu flatteuse de la part des Français, dont les 2/3 semblent penser que le parti politique d’extrême droite ne serait pas en mesure de gouverner la France. Plus précisément, le pourcentage est de 65%, ce qui est relativement important, bien que l’on puisse aussi voir le verre à moitié vide et constater que 35% des Français pourraient donc considérer que le FN serait capable d’offrir une bonne gouvernance à notre pays. Qu’en est-il alors vraiment ?

Une candidate qui fait peur

Marine Le Pen est une candidate sans doute plus redoutable que son père, étant plus mesurée dans ses propos, et commettant un peu moins d’impairs que ce dernier, sur le plan médiatique. Cela donne forcément quelques chances supplémentaires, grâce à cette femme leader, à ce parti d’extrême droite qui surfe actuellement sur la crise sociale en espérant que cela les aidera à gagner en popularité auprès des Français.

Outre cette statistique initiale, d’autres chiffres ont témoigné d’une certaine adhérence à certains propos du FN, comme le regroupement familial. 68% des personnes qui ont été sondées à ce propos s’estiment contre celui-ci et donc pour une mesure visant à le supprimer, soit +27% par rapport aux résultats obtenus sur le même sujet il y a 3 ans, en 2011.

Des statistiques en hausse

De même, 67% des personnes interrogées estiment que les allocations familiales devraient être réservées aux Français uniquement, soit 27% de plus qu’auparavant. Concernant un retour des contrôles aux frontières, c’est +19%, avec en tout 65% des personnes interrogées qui s’avèrent favorables à cette mesure. 31% sont même pour une sortie de la zone UE, et 28% pour une sortie de la zone euro, voire même un retour vers notre ancienne monnaie, le franc, pour 11%.

Ces chiffres sont assez éloquents, et surtout en forte hausse, ce qui laisse présager des résultats assez favorables pour le FN.

Partager >>