Un mort dans une fusillade en Pennsylvanie, dans une caserne de police

Les faits se sont déroulés au sein d’une caserne de Pennsylvanie, apparemment sans problème, mais qui fut vendredi soir le théâtre d’une fusillade sans précédent. Un groupe d’individu a pris les policiers en embuscade, et a ouvert le feu sur les gardiens de la paix, tuant au moins un policier. Un second est actuellement à l’hôpital, dans un état critique, après des blessures graves. La victime, le caporal Bryon K. Dickinson, est décédé en laissant de son côté deux enfants ainsi qu’une femme, un drame familial terrible pour les membres de sa famille. Le second, Alex T. Douglass semble avoir stabilisé son état, bien que celui-ci soit grave. On en saura probablement davantage dans les jours à venir.

Une véritable embuscade

C’est une véritable embuscade qui a eu lieu au sein de la caserne vendredi soir, laissant assez peu de place à une éventuelle réaction de la part des policiers qui ont été pris par surprise. Cependant, pour le moment, il n’y a pas eu d’interpellation. En effet, les forces de l’ordre ont été déployées de manière à écrouer les coupables et à les juger, et malgré le travail de plusieurs centaines de policiers au sein de l’état de Pennsylvanie, pour l’instant aucun suspect à proprement parler n’a été retrouvé.

Cependant, le dialogue a été établi avec des dizaines de personnes autour de cette affaire, ce qui permettra probablement d’avoir des informations supplémentaires rapidement, en croisant les témoignages.

Plusieurs centaines de témoignages à recueillir

Retrouver les suspects éventuels dans cette affaire semble être comme rechercher une aiguille dans une botte de foin, car des centaines de personnes doivent encore être interrogées avant que la police ne puisse se faire une idée. Tout le nord-est des USA a été alerté, et les forces de l’ordre de toute la région sont averties afin que des moyens soient déployés dans le but de mettre fin aux questions relatives à cette affaire.

Aujourd’hui aucune revendication n’a été réalisée, on ne sait donc absolument pas pourquoi cette embuscade a eu lieu contre cette caserne de police. Actuellement, le mystère demeure donc entier.

Partager >>