Carvajal : OUT pour la coupe du monde 2018 ?

Gentlemale.fr » Sport » Football » Coupe du monde 2018 » Carvajal : OUT pour la coupe du monde 2018 ?

Par Julien
28 mai 2018
Comments are off for this post
Carvajal : OUT pour la coupe du monde 2018 ?

Dani Carvajal les accumule. Déjà lors de l’Euro 2016, il avait du déclarer forfait suite à une blessure, déjà. Comment s’est déroulée cette blessure ? Quelles sont les options qui s’offrent au sélectionneur espagnol pour le remplacer ?

Carvajal sera-t-il a la coupe du monde

Carvajal sera-t-il a la coupe du monde ? / Photo squawka.com

Carvajal, l’un des meilleurs latéraux droits du moment

Dani Carvajal vient de vivre une saison pleine sous les ordres de Zinédine Zidane. Bien qu’il ait eu quelques pépins de santé (problème de coeur, problème musculaire qui l’a contraint à déclarer forfait pour le quart de finale aller en Ligue des Champions face au Bayern Munich), il demeure un joueur sportif avec une qualité de passe élevée.

On joue la 36ème minute du match entre Liverpool et le Real Madrid, finale de la Ligue des Champions. Carvajal, tombe au sol. En larmes. Un muscle a, de nouveau, lâché. Cette fois, c’est l’ischio tibiale. Il le sait, il sait que la coupe du monde 2018 est trop proche pour être rétabli à temps.

Généralement, certaines blessures peuvent mettre trois à quatre semaines pour se résorber et établir une guérison optimale. Dans un cas comme celui-ci, Carvajal a très peu de chances d’être rétabli à temps, sans prendre le risque d’une rechute, pour disputer la Coupe du Monde.

La malédiction des grandes échéances internationales…

Après avoir dû déclarer forfait pour l’Euro 2016 organisé en France, Carvajal va savoir incessamment sous peu, s’il est forfait ou pas. Une terrible malédiction semble tomber sur lui à l’approche des grands événements mondiaux tels que la Coupe du Monde 2018. Dans le cas où, malheureusement le joueur serait forfait, que va faire le sélectionneur espagnol ?

Il peut choisir d’appeler un autre latéral droit, ou encore un défenseur axial. La grande force de cette sélection espagnole est d’avoir des joueurs qui soient polyvalents. Prenons l’exemple de Ramos, de Azpilicueta ou encore de Nacho, ces joueurs sont capable d’évoluer dans l’axe ou encore sur les côtés de la défense. Le sélectionneur a l’embarras du choix pour réaliser son groupe des 23, groupe qui partira très bientôt en Russie pour y faire sa Coupe du Monde.

D’ailleurs, doit-on vous rappeler que le collectif espagnol est un favori très sérieux à la conquête du trophée ?

Julien

Étudiant en sciences politiques, je suis passionné par tout ce qui touche à l'information en général. J'aime me documenter sur différents sujets, et surtout, j'apprécie plus que tout de partager mes connaissances. Je serai donc heureux de vous informer par le biais de mes articles, grâce à ma participation à ce blog.