Les petits poucets de la Coupe du Monde

Gentlemale.fr » Sport » Football » Coupe du monde 2018 » Les petits poucets de la Coupe du Monde

Par Marie
1 juin 2018
Comments are off for this post
Les petits poucets de la Coupe du Monde

Si nos yeux sont souvent tournés vers les mastodontes du football international, la Coupe du Monde est également l’occasion de découvrir des équipes plus modestes et moins présentes sur le plan mondial. Quels sont donc cette année les petits poucets de cette vingt et unième édition de la Coupe du Monde de Football ?

Equipe de foot des Philippines / Photo pff.org.ph

Les petits poucets de la Coupe du Monde

Elles sont cette année au nombre de cinq. Cinq petites équipes qui ont toutefois tentées lors chance en Coupe du Monde.

  • L’Afghanistan. Il est bien rare d’entendre parler de cette petite nation située en Asie centrale pour d’autres motifs que son contexte politique somme toute complexe. Malgré cette situation , l’équipe afghane reste dans une belle évolution footballistique depuis près de vingt ans. De retour depuis 2002 au plan international, les progrès de la Team-e Melli sont encore plus marquants ces dernières années.
  • Le Guam. Cette petite île de 170 000 âmes située dans la mer des philippines à su l’emporter sur le colosse Indien lors des phases préliminaires. Portés par l’entraîneur anglais Gary White, ce match traduit le travail acharné que fournissent les joueurs qui n’a perdu que trois matchs sur six lors des phases préliminaires.
  • Hong-kong. Riche d’une longue histoire footballistique, cette ancienne colonie britannique, située au sud-est de la Chine n’a pas démérité cette saison. En effet, son résultat 2018 reste l’un des plus impressionnants depuis 1985. Sous la direction du sud-coréen Kim Pangon, l’équipe fait un travail tout à fait remarquable.
  • La Palestine. Cet état du Proche-Orient situé entre la mer Méditerranée et les déserts du Jourdain et du Sinaï a disputé sa première Coupe d’Asie en 2015 avant de se lancer dans l’aventure des qualifications pour la Coupe du Monde de Russie. Avec d’excellent résultats, elle c’est classée sans mal contre les Emirats Arabes Unis et l’Arabie Saoudite. On notera notamment la puissance et la techniques des joueurs palestiniens.
  • Les philippines. Le dernier des petits poucets de cette compétition est la République des Philippines, cet archipel d’Asie du Sud-Est. Considéré durant de nombreuses années comme le maillon faible de sa région, le pays travaille désormais à redorer son blason. C’est ainsi un travail colossal que l’ancien capitaine américain Thomas Dooley mène au fil des saisons.

Marie

C'est après avoir connu une première carrière dans le monde des spas d'hôtels de luxe que Marie se tourne vers l'écriture. Désormais rédactrice web et blogueuse, elle anime également une émission de radio culturelle. Étudiante en journalisme, elle aime aller à la rencontre d'artistes, d'écrivains et de créateurs en tout genre. Trentenaire parisienne, Marie aime voyager et parcourir le monde dès qu'elle a un peu de temps. Sa destination favorite ? Lisbonne bien sûr, pour la lumière qui y règne et le fado. Passionnée d'art et de lecture, elle joue du piano et fait de la danse classique depuis de nombreuses années.