Radja Nainggolan très mécontent de sa non-sélection pour la Russie 2018

Gentlemale.fr » Sport » Football » Coupe du monde 2018 » Radja Nainggolan très mécontent de sa non-sélection pour la Russie 2018

Par Pierre
4 juin 2018
Comments are off for this post
Radja Nainggolan très mécontent de sa non-sélection pour la Russie 2018

ÉDIT: 04/06/2018 à 9h41 >

Radja Nainggolan, né le 4 mai 1988 à Anvers en Belgique, est un footballeur international belge évoluant actuellement à l’AS Rome.

Radja Nainggolan est mécontent de ne pas avoir été retenu dans le groupe des 23 Diables Rouges pour disputer la Coupe du Monde. Comprenez-vous le choix du sélectionneur, Martinez ? Nous allons expliquer les contours de l’affaire Nainggolan et partager la pensée du principal concerné.

Naingollan

Naingollan / Photo francetvinfo.fr

Martinez : Nainggolan écarté “pour des raisons tactiques”

La raison officielle pour laquelle le joueur a été écarté, est une raison tactique. Sans trop s’avancer sur le sujet, il a été question d’un différend entre le sélectionneur et le mode de vie de Radja. En effet, celui-ci est réputé pour un fumeur, mais il l’assume. D’ailleurs, il affirme se comporter normalement en dehors des terrains et une fois sur le terrain il se comporte en professionnel, responsable, et prêt à tout casser pour gagner.

Le sélectionneur belge l’a probablement écarté pour des raisons qui sont tout sauf tactiques. En effet, rappelons que Nainggolan joue en Serie A, le championnat italien dans lequel les joueurs jouent un football très tactique, où chaque entraîneur doit se creuser les méninges pour trouver la meilleur solution tactique.

Nainggolan prend sa retraite internationale !

A la suite de l’annonce de sa non-sélection, le joueur belge évoluant à l’AS Roma, en Italie annonce sa retraite internationale, à chaud. Aujourd’hui, en juin, il affirme ne pas regretter ses propos et va même plus loin en égratignant certains de ses coéquipiers en sélection belge concernant un retard lors d’une séance d’entraînement.

Concernant sa retraite internationale, il reconnaît qu’à son âge (30 ans), il y a suffisamment de jeunes pousses prêtes à assumer le rôle à sa place. C’est pourquoi il ne reviendra pas en sélection nationale de la Belgique.

Et si un autre entraîneur prend la sélection en mains ?

La situation serait toujours la même. Il indique qu’il irait le “remercier gentiment”. Il ne veut plus fournir d’efforts pour la sélection nationale, il est très touché par cette non-sélection. Toutefois, il précise : “si j’avais voulu être un exemple j’aurai été éducateur ou instituteur”. N’est-ce pas là le revers de la médaille ? Une médiatisation qui rend la profession de footballeur très compliquée ? Une histoire d’argent qui ne fabriquent au final, que des jaloux (les médias adorent évoquer les salaires, les primes des sportifs et notamment des joueurs de football)…

Pierre

Mordu de football, je suis né dedans ! Rancunier avec l'Italie pour m'avoir gâché mon anniversaire en 2006, je suis supporter de l'OL et j'adore le team spirit d'Arsenal et le coaching de Zizou. Allez les Bleus ! Également amoureux des chiens et de la cuisine italienne.