Australie : 15 membres de l’EI arrêtés juste avant de commettre le pire !

Les forces de la police australienne viennent de démanteler un réseau de 15 membres de l’Etat Islamique sur leur territoire. Ils s’apprêtaient à kidnapper des civils au hasard avant de les décapiter pour diffuser une nouvelle vidéo.

Australie : les forces de l’ordre arrivent juste à temps pour éviter le pire

C’est plus de 800 policiers qui ont été déployés dans la banlieue des principales villes de l’Australie : Brisbane et Sydney. Ils ont donc réussi à arrêter 15 membres prétendus de l’Etat Islamique qui semblent revenir d’un voyage de formation au Moyen Orient. Ces suspects ont été mis en détention provisoire en attendant les décisions du parquet et leurs jugements.

La saisie a permis de récupérer une arme à feu et une arme blanche (un sabre) qui aurait vraisemblablement servi à la décapitation des personnes.

Australie : 15 membres de l’EI arrêtés juste avant de commettre le pire !

Australie : les écoutes téléphoniques ciblées ont permis l’arrestation avant le drame

D’après les forces de l’ordre australiennes, des messages téléphoniques ont été interceptés. Ils provenaient d’un membre actif de l’Etat Islamique. Ces appels donnaient des ordres précis comme le souligne le premier ministre Australien, Tony Abbot. L’un des suspects se nomme Omarjan Azari et est soupçonné d’être le coordinateur de l’action, le seul ayant reçu les appels téléphoniques et étant censé organiser ces assassinats en Australie.

Les messages demandaient donc aux membres de l’EI installés en Australie de commettre “des meurtres publics” précisant l’éventualité de “décapitations publiques” ou filmées. Les victimes auraient dû être choisies au hasard parmi les civils et la population australienne.

Tony Abbot précise que devant l’urgence et la menace des messages interceptés, toutes les forces de l’ordre se sont unies pour agir et l’action combinée des 800 policiers déployés a permis l’arrestation des 15 personnes présumées coupables “d’actes terroristes visant à choquer, horrifier et terrifier”.

Partager >>