Miley Cyrus : la provocation de trop, elle est attaquée en justice par le Mexique

La jeune chanteuse Miley Cyrus est bien connue pour ses provocations à répétition ! Mais ce coup ci, durant son concert sur la scène de Monterrey au Mexique, elle est allée trop loin et devra se justifier devant la justice mexicaine. Elle risque 36 heures de détention et 1 200 dollars d’amende !

Miley Cyrus : fausse paire de fesses et drapeau mexicain ne font pas bon ménage !

Ce qui est reproché à Miley Cyrus ce n’est pas tant sa prestation décalée lors du concert de Monterrey, mais plutôt l’offense à toute la nation mexicaine ! Pour célébrer le 204ème anniversaire de l’indépendance du Mexique, de grosses fêtes sont organisées à travers le pays et la jeune chanteuse américaine avait été invitée à l’une d’entre elles pour se produire sur la scène de Monterrey.

Le problème c’est que lors de son célèbre épisode du “twerk” Miley Cyrus s’est munie de grosse fausse paire de fesses et y a glissé le drapeau mexicain au centre. Et comme si l’offense n’était déjà pas suffisante, un des danseurs, présents sur scène avec elle, a commencé à lui donner des fessées à répétition en utilisant le drapeau mexicain.

Ce fut la provocation de trop pour les autorités mexicaines qui viennent de porter plainte contre l’artiste.

miley curys fessee mexicaine

Miley Cyrus : une petite peine pour une grande offense

Même si la peine annoncée est très légère, 1200 dollars et que les 36 heures de détention ne semblent pas effrayer la chanteuse, c’est surtout l’offense à toute une nation qu’elle était venue honorer qui restera dans les mémoires. En effet, depuis leur indépendance, le drapeau mexicain est un emblème respecté et porteur de nombreuses valeurs (comme le drapeau écossais qui vient de voter non à son indépendance).

L’utiliser comme string ou comme fouet pour fesser un fessier en mousse en train de twerker sur une scène musicale n’est pas du meilleur goût !

Remarque, le politicien qui a traité Ronaldihno de singe n’était pas non dans le respect des valeurs mexicaines, aucune poursuite n’a été cependant retenu contre lui. Reste à savoir si la justice américaine sera aussi clémente avec Miley Cyrus !

Partager >>