Hervé Gourdel : premier otage français de l’Etat Islamique

On l’avait annoncé récemment, l’Etat Islamique avait fait passé un message lourd de représailles à la France après les premières attaques aériennes réalisées par les Rafales. Depuis, les mots ultra violents du porte parole Abou Mohamed Al Adnani ont trouvé un écho puisque le premier otage français vient d’être kidnappé !

Hervé Gourdel : la première victime de l’Etat Islamique

La vidéo diffusée par L’Etat Islamique le lundi 22 septembre montre donc Hervé Gourdel encadré par deux hommes lourdement armés. Dans la vidéo, les ravisseurs expriment le fait que l’homme présenté va être exécuté dans les 24 heures qui suivent. Hervé Gourdel a ensuite décliné son identité sur la vidéo. Depuis, plus aucune nouvelle n’a encore filtrée, on ne sait pas quelle est la position du gouvernement français sur la situation.

Hervé Gourdel : l’Etat Islamique kidnappe son premier otage français

Hervé Gourdel : un guide de haute montage passionné de photo

Cette homme était donc un guide de haute montagne, payé pour faire découvrir à d’autres passionnés son amour des sommets. Il était également accro à la photographie et c’est cette double passion qui l’a mené jusque dans l’Atlas où il a été fait prisonnier par un groupe de terroriste proche de l’Etat Islamique.

C’est dans l’Est de l’Algérie, alors qu’il était en train de faire un trek avec une dizaine d’autres personnes qu’il a disparu, vraisemblablement dans la ville de Tizi Ouzou.

Pour le moment, nous n’avons pas plus de nouvelle et nous ne savons pas ce qui est arrivé à ses 10 autres camarades effectuant la randonnée avec lui. Toute l’armée algérienne est en train de le rechercher dans la zone de montagne où il a disparut. La famille de l’otage est effondrée et refuse pour le moment de partager ses émotions avec la presse souhaitant affronter cette “épreuve” dans l’intimité.

Partager >>