Un groupe créé sur Facebook par des hôtesses de l’air pour dénoncer les abus des passagers

Gentlemale.fr » Culture » Insolite » Un groupe créé sur Facebook par des hôtesses de l’air pour dénoncer les abus des passagers

Par Julien
23 septembre 2014
Un groupe créé sur Facebook par des hôtesses de l’air pour dénoncer les abus des passagers

Les hôtesses de l’air et les stewarts, excédés par les excès de leurs passagers, ont décidé de créer un groupe Facebook pour dénoncer leurs abus.

Passenger Shaming recense sur le réseau social les pires moments vécus à bord, pris en photo. La page compte aujourd’hui plus de 165 000 fans, et déplore des voyageurs aux comportements de plus en plus abusifs.

La liste des comportements montrés sur les photographies et commentés est longue, et pami les mauvaises habitudes les plus répandues, le personnel de bord parle des pieds nus sur les sièges et les dossiers, des déchets laissés partout et parfois dans des endroits insolites, ou des voyageurs ivres.

PeopleMais on apprend aussi, et on le voit en image, que certaines personnes n’hésitent pas à se faire une pédicure à bord, fumer dans les toilettes ou avoir des relations sexuelles entre deux sièges. Cette page, d’abord alimentée par le personnel de bord du monde entier, voit maintenant affluer des contributions de passagers ayant eu des voisins particulier lors de leurs voyage.

Un groupe qui a de nombreux fans sur Instagram et Twitter

A ce jour, Passenger Shaming compte 70 000 fans sur instragram, et le compte Twitter dédié affiche près de 7 800 followers. Les groupes dédiés au témoignages de salariés dans le cadre de leur profession sont de plus en plus courant, et savent divertir les internautes sans grand efforts.

Julien

Étudiant en sciences politiques, je suis passionné par tout ce qui touche à l'information en général. J'aime me documenter sur différents sujets, et surtout, j'apprécie plus que tout de partager mes connaissances. Je serai donc heureux de vous informer par le biais de mes articles, grâce à ma participation à ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *