Alicia Durand : la vidéo d’une agression qui scandalise internet

C’est une triste histoire qui met en scène un groupe de quatre adolescentes dont Alicia Durand. Les jeunes filles se promenaient dans un parc dans la ville de Nancy lorsqu’elles ont gratuitement agressé une autre fille handicapée mentale prénommée Laura. Elles ont ensuite diffusé la vidéo sur internet. Un nouveau scandale qui enflamme les réseaux sociaux !

Alicia Durand : de bourreau à victime

La jeune Alicia Durand est âgée d’à peine 15 ans et c’est elle qui a insulté, Laura, une jeune femme de 20 ans handicapée mentale. Sur la vidéo, que Alicia Durand a ensuite posté sur les réseaux sociaux, ont peut la voir en train d’humilier Laura, de la gifler et de la bousculer. Cette agression a eu lieu gratuitement pour « un regard mal placé » et aucun des témoins de la scène ne réagit pour venir en aide à la victime !

Les autres copines d’Alicia Durand filment la scène et rigolent devant cette agression qui s’est déroulée à Nancy.

La vidéo a rapidement fait le tour de la sphère internet et de nombreux internautes ont pris la défense de Laura. Alicia Durand est donc devenu l’ennemi numéro 1 sur internet et son nom tristement célèbre.

Alicia Durand : publie une vidéo où elle agresse une jeune fille

Agression à Nancy : de lourdes séquelles pour Laura

La tante de Laura s’est exprimée devant les journalistes et a confié que depuis l’agression et la diffusion de la vidéo sur internet, Laura ne veut plus sortir de chez elle. Avec la médiatisation de l’affaire, certaines personnes viennent même devant chez elle pour l’insulter ! Elle est terrorisée et impuissante devant cette situation qui lui échappe complètement.

A trop vouloir défendre Laura, c’est l’effet inverse qui s’est produit car la médiatisation de son agression n’a fait qu’empirer la situation. Et tous les internautes qui insultent Alicia Durand et l’humilient sur la toile deviennent également des agresseurs ne valant pas mieux qu’elle. Une situation compliquée à gérer pour toutes les jeunes filles impliquées dans cette sordide histoire d’agression à Nancy.

Partager >>